Plus vous vous abstiendrez du sexe, plus vous savourerez votre relation amoureuse

Selon une récente étude parue dans « The Journal of Sex Research », entreprendre des relations sexuelles lors des premiers rendez-vous pourrait entraver l’évolution de la relation à long terme.

 

Les chercheurs de la « Brigham Young University’s School of Family Life » a mené son enquête auprès de près de 11 000 personnes célibataires qui étaient engagées dans des relations sérieuses. Ils ont analysé le niveau de leur satisfaction de la vie de couple, la qualité de la communication avec leurs partenaires et leur évaluation de la stabilité de leurs relations.

Parmi les couples qui étaient ensemble depuis au moins un an, ceux qui avaient entrepris des relations sexuelles durant les premières semaines de leur relation auraient le taux de satisfaction, de communication et de stabilité le plus bas comparativement à ceux qui avaient attendu un bon bout de temps avant de sauter dans le lit ou ceux qui avaient décidé de s’abstenir.

 

En prenant en considération certains facteurs qui pourraient biaiser l’enquête tels que la race, le niveau d’éducation, le nombre de partenaires sexuels ou la tendance religieuse, ces résultats restaient invariables.

Ce n’est pas encore clair pourquoi un pronostic favorable de l’évolution de la relation est liée au fait de retarder les débats amoureux mais il se pourrait qu’entamer tôt une relation sexuelle peut avoir un effet sur la fréquence des rapports et sur l’intérêt au sexe, des facteurs qui ont tendance à décliner avec le temps.

La principale critique faite pour cette étude c’est que cette dernière n’a pas suivi les mêmes couples pendant longtemps et que les conclusions étaient ponctuelles ce qui ne permet pas d’établir une réelle association entre les paramètres étudiés.

 

Les résultats de cette étude répondent point par point à notre fameux proverbe « Le bon, ça prend du temps »

 

E.K.L