Entre les psys : comment s’en sortir ?

On entend souvent et de plus en plus la phrase « Au fait, j’ai été voir mon psy ». Mais comment comprendre de quel psy il s’agit : est-ce le psychiatre, le psychologue, le psychanalyste ou le psychothérapeute ? Ça mériterait tout de même un petit tour d’horizon pour préciser et éclaircir le cursus et les fonctions de chacun en Tunisie.

Pour devenir psychiatre, il faut être médecin spécialisé en psychiatrie. Le psychiatre est celui qui pose le diagnostic de la maladie en se référant aux différents signes cliniques que présente le patient et c’est également lui le seul habilité à prescrire des médicaments et à assurer le suivi de l’observance et de l’efficacité des médicaments.

A titre d’exemple : la PMD, la schizophrénie, les TOC (troubles obsessionnels compulsifs) sont pris en charge par un psychiatre. Ceci dit, il ne faut pas souffrir de graves troubles mentaux pour consulter ce spécialiste et ce dernier n’est, non plus pas, obligé de prescrire forcément des médications à tout venant.

Est dit psychologue celui qui a suivi une formation universitaire diplômante en psychologie. Son travail est complémentaire à celui du psychiatre. La tâche principale du psychologue consiste à écouter le patient afin de l’aider à surmonter ses difficultés, à comprendre ses souffrances, à résoudre ses problèmes pour enfin aboutir à un sentiment de bien-être. Le psychologue ne pose pas de diagnostic de maladie et ne prescrit pas de médicaments.

Concernant la psychothérapie, les psychologues et les psychiatres sont aptes à être psychothérapeutes. Pour cela, ils sont amenés à suivre une formation académique spécialisée, car tout psychiatre ou psychologue n’est pas systématiquement un psychothérapeute. L’objectif de la psychothérapie est de soigner le psychisme. Pour cela, le psychothérapeute revient toujours à la racine et au passé du problème dont souffrent ces patients pour espérer pouvoir aboutir à des résultats. Le psychiatre, peut en cas de besoin, traiter ses patients en associant médicaments et psychothérapie.

Quant à la psychanalyse, il s’agit d’une théorie mise en place et développée par le neurologue « Sigmund Freud ». La psychanalyse est du ressort du psychiatre. C’est une sorte de psychothérapie qui s’appuie sur l’analyse et la mise à nu des conflits internes enfouis dans l’inconscient du patient et qui sont la cause de ses maux. C’est une méthode de longue haleine qui peut nécessiter, selon les cas, des années de travail.

Il faut toutefois savoir que chez les enfants, cette méthode est déconseillée vu qu’elle repose sur l’implication du patient dans la prise en charge de son malaise et ses troubles du comportement, ce qui n’est pas chose facile chez les petits pour qui le psychologue serait plus rentable.

Espérons qu’avec ces quelques brèves précisions, on vous a aidé à mettre les points sur les « i » pour y voir plus clair entre les psys.

 

E.K.L