Le syndrome de Diogène, quand le désordre et l’insalubrité règnent…

maxresdefaultConnu pour son regard critique sur la société, Diogène, le célèbre philosophe grec, surnommé le cynique, aurait vécu sale et seul dans un tonneau…

Bien des années après sa mort, Clark décrit en 1975, le syndrome de Diogène comme un trouble du comportement.

Survenant généralement suite à un traumatisme (décès d’un proche,..), Le Syndrome de Diogène, même s’il concerne d’avantage les personnes âgées, peut apparaître à tout âge, toucher aussi bien les hommes que les femmes, et survenir dans tous les milieux.

Certes cela nous arrive à tous parfois de se négliger et de se laisser aller, chaussettes qui trainent par terre, anciens journaux par ci par là … mais chez les patients atteints du syndrome de Diogène c’est un vrai capharnaüm !

En effet, chez ces personnes, le désordre n’est pas passager et se caractérise par une Syllogomanie, ou accumulation compulsive d’objets très divers, et même inutiles tels que des boîtes, journaux, aliments, détritus, etc, qui envahissent au fur et à mesure leurs lieux de vie qui peuvent parfois englober même des excréments dans certains cas (les leurs ou ceux de leurs animaux  domestiques).

Ces personnes présentent une extrême négligence de leur hygiène corporelle et de leurs habitats.

Leurs liens familiaux ou sociaux sont limités, elles s’isolent socialement et ne se rendant pas compte de l’environnement dans lequel elles vivent, trouvent que tout est normal.

Repérer une personne atteinte dusyndrome de Diogène s’avère difficile à cause de son isolement et de son caractère autonome, et lorsque la personne est diagnostiqué, elle ne se rend pas toujours compte que son état est problématique et refuse même de l’aide, Il sera donc de rigueur deretirer le malade de son environnement de force, pour au final le réinsérer dans un environnement propre et salubre.

Il faut tout de même faire attention que des mesures soudaines trop autoritaires peuvent entrainer dépressions et suicides.

B.H.S