La Dopamine, tout est question d’équilibre !

Des chercheurs de l’Université de Floride ont découvert le mécanisme parlequel la dopamine est transportée à travers  les cellules du cerveau, un premier résultat qui pourrait un jour conduire à un traitement plus efficace de la toxicomanie et des troubles neurologiques tels que la maladie de Parkinson.

L’étude publiée dans « est réalisée par l’équipe du Pf Habibeh Khoshbouei, selon laquelle, ces résultats sont importants parce que la dopamine est impliquée dans de nombreuses fonctions liées au cerveau.

Trop peu de dopamine peut conduire à la maladie de Parkinson, un trouble du cerveau qui provoque des tremblements et des problèmes de mouvement et de coordination. Des concentrations anormalement élevées de dopamine sont liées à la schizophrénie et d’autres troubles psychiatriques. (La Cocaïne et la méthamphétamine affectent le cerveau en bloquant le retour normal de dopamine dans les neurones.)

Ainsi, savoir comment une protéine spécifique dite transporteur de dopamine contrôle le passage de la dopamine dans et hors des neurones,  est d’une grande importance pour mieux comprendre les dits troubles et maladies du cerveau.

En opérant sur des souris et en utilisant des neurones dopaminergiques d’origine humaine, les chercheurs ont constaté que le mouvement de la dopamine est affecté par des changements dans les propriétés électriques des neurones. Ce qui se répercute par la modification du fonctionnement des transporteurs de la dopamine.

Le Pf Khoshbouei compare le transporteur de la dopamine à un puissant,  « aspirateur » qui aide le cerveau à maintenir son équilibre chimique normal, en permettant le retour rapide de la dopamine vers les neurones.

Dans un cerveau fonctionnant normalement, la dopamine est libérée par les neurones en réponse à des activités agréables ou à des  plaisirs de la vie comme le fait de manger ou lors de relations sexuelles. Lorsque l « aspirateur » fonctionne correctement, la dopamine est à la fin balayée de nouveau vers les neurones par son transporteur, permettant au cerveau de retourner à un état moins stimulé. Des drogues comme la Cocaïne et la méthamphétamine affectent le cerveau en bloquant le retour normal de dopamine vers les neurones.

En conclusion, il est question d’équilibre: Un bon fonctionnement  du système de la dopamine, contrôle les mouvements et les sensations de récompense et de plaisir. Le déséquilibre dans ce système de transport, conduit à des maladies neurologiques et neuropsychiatriques.

B.H.S