La mauvaise habitude de nettoyer les oreilles

La mauvaise habitude de nettoyer les oreilles

Les cotons tiges pour nettoyer les oreilles, une habitude, une routine, voire un réflexe mais en se référant aux dernières recommandations de « The American Journal of Otolaryngology/Head and Neck Surgery Foundation », relayées par « Harvard Health Publications », les experts déconseillent vivement l’introduction des cotons tiges dans les oreilles.

L’oreille s’autonettoie automatiquement et on n’a besoin d’aucune routine de nettoyage car le cérumen qui y est produit migre naturellement de l’intérieur vers l’extérieur. En y introduisant un coton tige, le cérumen peut être repoussé vers les profondeurs ce qui rend son élimination plus difficile avec un sentiment de pesanteur, une diminution de l’acuité auditive et la possibilité d’altération du tympan et la survenue d’infections. Par ailleurs, le cérumen issu de l’oreille est, contrairement à certaines idées reçues, n’est pas synonyme d’une hygiène défectueuse, bien au contraire, c’est la preuve d’une oreille en bonne santé et s’il est là, c’est pour la bonne cause. En effet, le cérumen est un hydratant naturel qui aide à prévenir la sécheresse auriculaire, il sert d’obstacle pour les éventuelles saletés qui pénètrent dans l’oreille, il absorbe également les cellules mortes et les différents débris et aide à prévenir les infections en bloquant l’accès de l’oreille moyenne et interne aux bactéries et aux microorganismes.

Quand il s’accumule et qu’il se solidifie, vous pouvez utiliser des gouttes pour les oreilles qui aideront à liquéfier le cérumen qui s’éliminera par la suite. A défaut, un médecin spécialiste pourra l’enlever avec les instruments appropriés.

Plus de coton tiges, ceci est aussi valable pour les stylos, les trombones dépliés, les ouvre-lettres et tout ce que vous pouvez éventuellement introduire dans votre oreille.

O.A

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *