Plus de chocolat moins de graisse !

chocolate-sante-mangerLes chercheurs de la faculté de médecine de l’université de Granada et l’université des sciences de sport ont remis en doute l’ancienne idée sur le chocolat.

Dans un article publié cette semaine au Journal of Nutrition, les auteurs ont montré qu’une consommation plus élevée de chocolat est associée a moins de masse grasse générale et de graisse abdominale.

L’étude fait partie de HELENA (Healthy Lifestyle in Europe by Nutrition in Adolescence) incluant 1458 adolescents âgés entre 12 et 17 ans. Les éléments analysés sont l’IMC (indice de masse corporelle), le pourcentage de graisse corporelle et le tour de taille. Les résultats ont montré que la consommation du chocolat est associée à un IMC plus bas ainsi qu’un pourcentage de graisse et un tour de taille plus bas. Ces résultats sont indépendants du sexe, de l’âge, de la puberté, du régime alimentaire, consommation de thé et de café et de l’activité physique.

Les chercheurs insistent que dans la science de la nutrition ; les aliments ne doivent pas être évalués seulement en termes de calories. L’équilibre doit être fait entre l’apport calorique et la valeur nutritive.

Le chocolat est considéré comme un aliment hautement énergétique, riche en sucres et acides gras saturés. En fait, le chocolat est riche en flavonoïdes qui ont plusieurs vertus. Ces substances ont des vertus antioxydant, anti-thrombotique, anti-inflammatoire et anti-hypertensive.  

AK