Les tisanes : A consommer sans modération

Une tisane pour digérer, une autre pour relaxer, encore une troisième pour réchauffer… les vertus qu’on attribue aux plantes médicinales sont-elles réelles ou de simples légendes ? Ce qui est sûr, c’est que malgré la relative ignorance de ces dernières par les Occidentaux, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) écrit que dans plusieurs pays d’Afrique et d’Orient, 80 % de la population utilise encore les plantes pour se soigner et se guérir.

D’ailleurs, jusqu’à présent, plusieurs médicaments sont faits à base de plantes, et l’industrie des plantes médicinales est en expansion croissante au Canada et en Amérique depuis plus de dix ans. Parce que bien avant de soigner les gens avec des médicaments, on se servait d’elles pour tonifier, cicatriser, guérir…

L’argument le plus avancé quant aux bienfaits des herbes est celui ayant trait aux tisanes et à leurs vertus.

Nombreuses sont les plantes médicinales qui sont employées depuis des siècles pour leurs vertus thérapeutiques. Au Moyen-âge déjà, les tisanes étaient pour les médecins, le principal remède. Aujourd’hui, il n’y a donc aucune raison de se priver des bienfaits des tisanes sur l’organisme, utiles pour soigner les petits maux du quotidien.

Il faut dire que chaque plante possède ses propriétés propres, notamment celles apaisante, relaxante, antibactérienne ou encore digestive, surtout lorsqu’elle est infusée. Et pour renforcer l’efficacité et améliorer la qualité de la tisane, plusieurs plantes aux propriétés identiques ou complémentaires sont donc associées. En voici, les meilleures combinaisons, selon les spécialistes. Des combinaisons aux vertus bienfaisantes sur l’organisme, à un point tel qu’on peut les consommer sans modération. Sous forme de tisanes, bien entendu !

– Plusieurs recettes, principalement à base de camomille ou de tilleul, favorisent un sommeil réparateur tout en apaisant et équilibrant l’organisme stressé. La mélisse possède des propriétés relaxantes et calmantes aidant la préparation au sommeil.

– De nombreuses plantes favorisent la digestion, c’est le cas du fenouil, de l’anis vert ou encore de la guimauve. Le cassis, la marjolaine et la chicorée aident à stimuler les fonctions d’élimination rénale ou urinaire. Quant à la rhubarbe, le fenouil et la réglisse, toutes trois possèdent un effet bénéfique sur le transit.

-Le thé vert, le maté, le café vert et le guarana aident à la combustion des graisses de réserve. Le café vert favorise également la perte de poids en réduisant l’absorption des sucres.

– L’association de certaines plantes aide le corps à se débarrasser des déchets et toxines qui ralentissent sont fonctionnement. C’est le cas de la reine des prés et du frêne aident à lutter contre l’excès d’eau. Le cassis, l’ortie, la bardane, le pissenlit et le bouleau possèdent également des actions drainantes et dépuratives et contribuent ainsi à stimuler l’élimination rénale de l’eau et des toxines.

Pour tonifier en douceur la circulation, les plantes associent leurs actifs bienfaisants. C’est le cas de la myrtille, de l’orange amère, du citrus aurantium et de l’ortie qui favorisent, ensemble, la microcirculation sanguine.

 

N.H