Les différents types de lait

Révolu le temps où le vendeur longeait les rues et ruelles pour que chacun récupère sa bouteille de lait de vache. Aujourd’hui, si une minorité se sert directement de la source, la majorité cherche son lait  sur les rayons des commerces. Et il faut dire que la palette de propositions est large. L’on a droit à plusieurs types de laits que nombreux méconnaissent. Zoom sur les différents types de lait.

 

Le lait cru

Il s’agit du lait à l’état brut et qui vient d’être traité de la vache sans avoir subi de transformation ni de procédé de pasteurisation ou de stérilisation. Ce lait possède toute sa crème et toutes ses richesses naturelles. Il peut être en vente chez les crèmeries spécialisées dans les ventes du lait et autres produits laitiers. Il est à rappeler que le lait cru ne doit être consommé qu’après l’avoir fait bouillir durant quelques secondes.

 

Le lait pasteurisé et le lait UHT

Un lait pasteurisé  a été préalablement chauffé pendant 15 à 20 secondes à une température d’environ 72°C. Le lait UHT (Ultra Haute Température) a, de son côté, été stérilisé à une température qui va de 140°C à 150°C pendant 2 à 5 secondes. Ces deux laits peuvent être consommés directement car ils sont déjà stérilisés.

 

Les trois grands types de lait :

Le lait entier : on parle de lait entier lorsque le lait est censé avoir gardé toute sa quantité de crème préalablement présente. Le Ce lait est censé contenir 36 grammes de crème, c’est-à-dire au moins 3,5 % de matière grasse (M.G.) 

Le lait demi-écrémé : Après avoir séparé le lait de sa crème grâce à une écrémeuse centrifugeuse, le lait se fait plus léger. Celui appelé demi-écrémé contient une moindre quantité de crème qui devrait varier entre 15 et 18 g, ce qui équivaut à au moins 1,5 % et au plus 1,8 % de M.G.  

Le lait écrémé : le lait écrémé est celui a qui on est censé ôter toute la crème. On l’appelle aussi du lait 0% parce qu’il n’est pas censé contenir de crème du tout !

 

Les autres variétés de lait

Le lait aromatisé : Il s’agit d’un lait auquel on ajoute des arômes en lui additionnant des dérivés fruités, chocolaté…

Le lait concentré : Le lait concentré non sucré est obtenu par pasteurisation puis par concentration sous vide et après l’ajout de stabilisateurs pour éviter le caillage, ce lait est conditionné et stérilisé. Le lait concentré sucré n’a pas été stérilisé car le sucre empêche le développement des micro-organismes. Le sucre ajouté est sous forme de sirop de saccharose. Il faut 2,2 l de lait pour obtenir 1 kg de lait concentré.

Le lait en poudre : C’est un lait séché auquel on ôte son eau pour n’en conserver que l’extrait sec.

 

Dr Doghri nutritionniste donne son avis sur le lait :

« Un enfant ou une personne de troisième âge a besoin d’un bol qui contient au moins un quart de litre de lait par jour. Le lait doit être entier. Celui demi-écrémé ne couvre pas tous les besoins en lipides dont a besoin l’organisme d’un enfant ou d’un adolescent en pleine croissance.

En ce qui concerne le lait écrémé, il ne faut pas croire qu’il ne contient pas du tout de matières grasses ! Le lait 0%, selon son appellation est censé contenir 0% de matières grasses : Ceci est faux ! Le lait, même allégé, contient automatiquement et toujours des graisses. Cela varie entre 2 et 3 grammes de matières grasses! Les zéro pour cent, c’est donc de l’arnaque commerciale sans plus ! Le lait contient au moins entre 0,2 et 0,3 de M.G. »

 

Bibi Chaouachi