La vitamine C, la « Star » des vitamines

Qui ne connaît pas la vitamine C, la plus renommée et considérée comme étant la Star en la matière dans la mesure où elle se trouve dans bon nombre de fruits et où elle est l’une des plus utilisées par nos jeunes, notamment durant les périodes de révision puisqu’elle réputée procurer de l’énergie. Autrement dit, une sorte de dopant. Mais à quoi sert, au juste, cette vitamine et n’a-t-elle que des bienfaits ?

 

Connue pour son rôle antifatigue, la vitamine C, appelée, également, acide ascorbique, possède plus d’un atout et plus d’une vertu. On en citera les principales :

-Elle participe à la formation et à la réparation du collagène des os, des cartilages, des ligaments et des petits vaisseaux sanguins

-Elle favorise l’absorption du fer alimentaire.

-Elle intervient dans la résistance aux infections.

-Elle est, également, une vitamine anti-oxydante qui intervient dans la lutte contre les radicaux libres.

–Elle participe à la prévention du risque de cataracte en luttant contre l’opacification du cristallin induite par les radicaux libres.

-Elle constitue un agent essentiel dans le processus de fabrication du collagène (ciment de la peau), et prévient les rides.

-Elle aide les allergiques à lutter contre l’asthme et les rhumes.

 

Une question logique s’impose. Où trouve t-on cette précieuse vitamine ?

Ce sont les fruits et les légumes colorés et crus qui contiennent le plus de vitamine C : poivron rouge, orange, citron, pamplemousse, cantaloup, framboise, fraise, brocoli, tomate, etc.

D’ailleurs, la consommation quotidienne d’au moins 5 portions de fruits et de légumes frais permet de combler largement les apports nutritionnels recommandés en vitamine C.

Quelques chiffres, tout de même sur les apports par jour conseillés en vitamine C :

-Enfants : de 60 à 100 mg

-Adolescents : 110 mg

-Femmes et hommes adultes : 110 mg

-Femmes enceintes : 120 mg

-Femmes allaitantes : 130 mg

-Personnes âgées : 120 mg

-Fumeurs : 140 mg

 

Toutefois, il faut faire attention à l’air, à l’eau et à la chaleur qui peuvent détruire la vitamine C contenue dans les aliments. Pour préserver la vitamine C dans les aliments, il est donc conseillé de cuire les légumes rapidement dans le moins d’eau possible (à la vapeur ou au four micro-ondes, par exemple).

 

N.H