La vitamine A

vitamine-a-sante-tunisieLa vitamine A est une vitamine liposoluble de la famille des rétinoïdes. Elle joue un rôle dans l’immunité, la fonction de reproduction et la communication intercellulaire. Pour la vision, la vitamine A est indispensable comme elle est un composant essentiel de la rhodopsine  (la protéine qui absorbe la lumière aux niveaux récepteurs rétiniens).

 

Dans notre alimentation, la vitamine A existe sous deux formes : la vitamine elle-même et le carotène, un précurseur de celle-ci .Le rétinol est surtout retrouvé dans les aliments d’origine animale : poisson, produits laitiers et foie. L’alpha-carotène est de loin la provitamine A la plus répandue. Elle sera convertie dans l’organisme. Les précurseurs sont plus retrouvés dans les aliments d’origine végétale.

Les recommandations de l’americainfood and nutrition boardcitent que les besoins journaliers en vitamine A sont aux environ de 3000 UI/J pour les adolescents et les adultes. Les besoins chez le nourrisson, l’enfant et la femme enceinte et allaitantes varient de cette valeur moyenne.

Les meilleures sources de vitamine A sont : le poisson, le foie, les œufs, les végétaux à feuilles vertes, les tomates, les carottes, le brocoli  et les oranges.

La vitamine A est contenue dans plusieurs suppléments multi-vitaminiques.  On peut aussi la trouver conditionnée seule.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), beaucoup d’enfants en âge préscolaire sont à des degrés variables de déficit en vitamine A. Les femmes enceintes, allaitantes sont une population à risque d’être carencée. Le symptôme le plus commun de ce déficit est la xérophtalmie (un état de sécheresse et atrophie de la conjonctive de l’œil). Son principal symptôme est la baisse de l’acuité visuelle surtout  la nuit.

Dans le cas inverse où un apport excessif de vitamine A est reçu (surtout sous forme de complément alimentaire ou quand la vitamine est contenue dans un médicament reçu au long cours),des signes d’intoxication apparaissent. Il s’agit de céphalée, nausées, douleur musculaire et articulaire, irritation cutanée et même un coma.

La supplémentation en vitamine A est proscrite pendant la grossesse. Tout apport excessif de cette vitamine pendant la gestationest prouvé comme étant tératogène. Il faut faire attention au médicament contenant des dérivés de la vitamine A chez les femmes désireuses de grossesse ou enceinte.

 

A.K.H