La morphonutrition, pour maigrir là où il le faut !

La morphonutrition, pour maigrir là où il le faut !

Certaines personnes ont, en effet, tendance à stocker les graisses sur le haut du corps, d’autres souffrent d’excès graisseux au niveau de la taille et du ventre, d’autres encore emmagasinent les graisses sur les fesses, les cuisses et les jambes. Il est évident qu’un régime amaigrissant ne réglera pas ce déséquilibre !  On perdra du poids, mais on gardera toujours des mesures disproportionnées.

La morphonutrition est une méthode d’amaigrissement ciblée. Elle regroupe plusieurs formules amincissantes qui ont pour but d’affiner la silhouette et d’atteindre un poids idéal. Cette approche nutritionnelle, comme son nom l’indique, est basée sur la morphologie, c’est-à-dire,  sur l’étude de l’aspect extérieur du corps. De fait, on n’aspire pas toujours à un amincissement pur et dur ! On vise plutôt une correction globale de notre apparence sans être sujets à un amaigrissement excessif. Une réponse favorable à nos attentes se trouverait, justement, dans la morphonutrition.

 

Comment procéder ?

La première étape à faire, si l’on compte opter pour cette méthode, est de prendre ses mesures centimétriques avec précision. En ayant nos mesures exactes, l’on a notre morphotype réel et notre poids réel. Ensuite, l’on procède à comparer nos mesures réelles avec : d’une part le morphotype idéal et, d’autre part, un schéma qui représente environ 10 profils physiques. Cette étape nous permet de définir l’écart entre notre apparence physique réelle et celle à laquelle on aspire. Cet écart calculé, montre les corrections à apporter sur notre silhouette. Et la méthode d’amincissement consiste, par conséquent, à mettre au devant de la scène les carences ou les excès alimentaires qui doivent être corrigés pour atteindre l’apparence souhaitée. La morphonutrition permet, dans ce sens, de réorganiser l’hygiène de vie de la personne. Elle permet, également, de rééquilibrer avec exactitude l’alimentation du sujet tout en étudiant la fréquence et le degré de ses activités physiques.

 

Quelle efficacité ?

La morphonutrition permet, de fait, de dresser une série de régimes alimentaires adéquats qui permettent de perdre du poids en fonction du profil qui correspond au cas par cas. Ce régime permet d’agir seulement sur les zones graisseuses ciblées.

Les cellules graisseuses présentes au niveau du ventre, à titre d’exemple, peuvent être résorbées en bloquant ou en réajustant la consommation excessive de sucres, qui est à l’origine de la survenue de graisse abdominale. Pour ce faire, il faut supprimer les sucres rapides au profit des sucres lents.

En revanche, pour se débarrasser de la graisse sur la partie inférieure, notamment les hanches, les cuisses, un sport doit accompagner le régime alimentaire. Parmi les sports recommandés, on cite le vélo, la marche rapide, les exercices d’abdos-fessiers…

Il est probable également qu’on opte, notamment, pour l’usage des plantes, de drainage lymphatique, d’endermologie et de liposculture pour que le résultat soit plus efficace.

 

Bibi