L’oignon, l’allié incontournable de notre santé !

Très apprécié depuis la nuit des temps, l’oignon permet de se soigner naturellement et à petit prix.

Ceci vient d’être d’avantage confirmé par une équipe de chercheurs du  Delta State University in Abraka, au  Nigeria , qui a consolidé les thèses des  effets thérapeutiques de l’oignon sur la base des résultats d’une étude, selon lesquels l’extrait de bulbes d’oignon  l’ Allium cepa, réduit fortement la glycémie élevée et les niveaux de cholestérol total chez les rats diabétiques lorsqu’il est administré avec la  Metformine, un médicament antidiabétique.

Pour leur étude les dits chercheurs ont administré  de la Metformine et différentes doses d’extrait d’oignon à trois groupes de rats atteints de diabète médicalement provoqué dans le but de voir s’il y aurait une amélioration de l’effet du médicament.

Ces doses étaient de  200, 400 et 600 milligrammes par kilogramme de poids corporel et par jour (mg / kg / jour).

Deux groupes de contrôle, un avec diabète et l’autre sans, n’ont  reçu ni metformine ni extrait d’oignon

Deux autres groupes (un  diabétique et le deuxième à glycémie normale) ont reçu seulement de la metformine. Chacun de tous ces groupes comprend cinq rats.

A la fin de la période de test,  les dits chercheurs  ont constaté que les deux doses de l’extrait d’oignon, 400 et 600 mg / kg / jour, ont fortement réduit les taux à jeun de la glycémie chez les rats diabétiques respectivement de 50 et 35 pour cent, par rapport aux niveaux «de base» au début de l’étude, avant que les rongeurs n’aient  reçu l’extrait d’oignon.

Allium cepa aurait également réduit le taux de cholestérol total chez les rats diabétiques, aux deux doses les plus élevées.

L’Extrait d’oignon a conduit à une augmentation du poids moyen chez les rats non diabétiques mais pas celui des rats diabétiques.

Selon Anthony Ojieh un des membres de l’équipe de recherche mentionnée, le mécanisme par lequel l’oignon aboutit à la réduction de la glycémie nécessite beaucoup d’autres investigations car il n’y à pas encore d’explication à ce sujet

L’extrait d’oignon utilisé pour l’expérience était une préparation brute à partir de bulbes d’oignon, qui est disponible sur le marché local. Si cela devait être administré à l’homme, cet extrait  serait généralement purifié de sorte que seuls les ingrédients actifs soient quantifiés pour un dosage adéquat.

B.H.S