Du lait fermenté pour l’hypertension artérielle ?

fermentation-of-milk-sante-tunisieC’est bien connu, l’hypertension artérielle est leader en matière de facteurs de risque cardiovasculaires. Parmi les nouveaux moyens utilisés pour diminuer la pression artérielle (PA), il a été suggéré que le lait fermenté (dit lben en argot tunisien) pouvait avoir une action bénéfique du fait de sa richesse en protéines et peptides produits par la fermentation bactérienne.

 

Dans le but de confirmer ou d’infirmer cette hypothèse, une méta-analyse qui a englobé les principales études randomisées entre 1966 jusqu’à 2011, et ayant pour thème l’effet des produits fermentés sur la PA a été effectuée.

Il a été constaté un léger effet bénéfique sur la valeur supérieure de la PA qui est la pression artérielle systolique (PAS), en revanche il n’a été rapporté aucune amélioration de la valeur de la pression artérielle diastolique (PAD) qui représente la valeur inférieure.

 

En conclusion, les auteurs n’ont noté aucune amélioration de la PA en utilisant le lait fermenté. Ils considèrent également que le modeste effet bénéfique de ce type de laitage sur la PAS est discutable car certaines des études analysées sont très hétérogènes et non méthodiques.

Ces résultats sont publiés en ligne sur « Cochrane Database of Systematic Reviews ».

 

E.K.L