L’entorse du genou

 Définition :

Une entorse du genou est un étirement ou une déchirure d’un ou de plusieurs ligaments d’une articulation. Le ligament est une structure extrêmement solide faite d’une multitude de faisceaux de tissu conjonctif, lui-même composé de longues bandes de collagène. Les ligaments servent à relier les os entre eux et à stabiliser les articulations…

L’entorse du genou est un phénomène de torsion de l’articulation entraînant un étirement ou une rupture des ligaments qui permettent la stabilisation de l’os de la cuisse (fémur) avec ceux la jambe (tibia et péroné).

L’entorse est dite bénigne quand il s’agit d’un simple étirement ligamentaire et elle est dite grave quand on aune rupture ligamentaire.

Les causes 

  • Les accidents de sport (sport de glisse, football, tennis)
  • Les accidents de la voie publique
  • Les glissades
  • Les faux mouvements

Symptômes

  • La douleur aigue est le signe le plus fréquemment rencontré, Il faut toutefois noter que la douleur n’est pas un signe de gravité. En effet, il n’y a aucune corrélation entre l’intensité de la douleur et la gravité de l’entorse.
  • Une sensation de dérobement ou de déboîtement du genou, un éventuel craquement audible, le gonflement du genou (épanchement articulaire de sang appelé aussi hémarthrose). I
  • L’impossibilité de marcher et poser le pied par terre mais souvent l’entorse n’empêche pas de reprendre appui sur le membre blessé.
  • Tous ces symptômes peuvent exister ensemble ou isolément.

L’examen physique

On recherchera une augmentation du volume de l’articulation, une limitation de la mobilité du genou ainsi qu’une éventuelle laxité (mouvement anormal au niveau de l’articulation). L’état cutané sera également apprécié.

Examens complémentaires

Le diagnostic d’une entorse du genou est purement clinique.

La radiographie standard du genou est faite afin d’éliminer une éventuelle fracture associée.

Le scanner du genou peut être demandé pour rechercher des lésions associées, notamment méniscales et cartilagineuses.

La ponction articulaire n’est pas un geste diagnostique, Dans de rares cas, la ponction peut être réalisée pour soulager un genou sous tension

Traitement

Le choix du traitement varie énormément en fonction du niveau sportif, du type d’activités (professionnelles et sportives), du type d’entorse, de l’âge et des antécédents du sportif.
Immédiatement : la glace et l’immobilisation sont la règle.

 Après le bilan médical et le bilan radiologique :
Le repos adapté au sportif s’impose et 3 types de traitement peuvent être proposés :

  • Traitement fonctionnel (genouillère) qui vise à rétablir la stabilité du genou grâce à la rééducation.
  • Traitement orthopédique (immobilisation) qui vise à attendre une cicatrisation (sachant qu’un ligament croisé antérieur ne cicatrise pas).
  • Traitement chirurgical qui vise à reconstruire le ligament.

Quelque soit le type de traitement choisi, la rééducation est essentielle car elle permet de stabiliser le genou.

Traitement médical

  • La prescription d’antalgiques et/ou anti-inflammatoires contre la douleur.
  • Immobilisation dans une attelle
  • Arrêt temporaire de l’activité sportive
  • Rééducation immédiatement entreprise pour éviter les enraidissements articulaires et l’amyotrophie (fonte des muscles)