La micro-dermabrasion : Suite (Entre trois la peau…« tiraille »)

 Qu’est-ce que la micro-dermabrasion ?

Il s’agit d’une sorte de gommage intense qui consiste à projeter des microcristaux (cristaux d’aluminium micronisés ou corindon) à grande vitesse sur la peau. Et ce, à travers une machine qui ensuite les ré-aspire en même temps que les cellules mortes et les débris cellulaires. C’est une forme d’abrasion-succion cutanée dont le principe ressemble au sablage qui nettoie la façade d’un édifice en pierre.

Cette technique tend à enlever la couche superficielle de l’épiderme et le pousse à se régénérer en lui donnant un coup d’éclat. Cette méthode est  généralement progressive suite à un accord commun entre praticien et patient. La série est à raison de 4 séances par semaine ou par quinzaine durant environ trois mois. Et la seule séance dure entre 20 et 30 minutes. 

 

Les points forts :

La micro-dermabrasion est une technique plutôt douce et non douloureuse. Elle ne nécessite pas forcément une anesthésie locale. Après une micro-dermabrasion, la peau est plus douce, lisse, illuminée et uniforme.

L’élimination des cellules mortes stimule le redémarrage du renouvellement cellulaire cutané avec une amélioration de l’apparence et de l’aspect de la surface cutanée. La micro-dermabrasion tend à poncer la peau pour la débarrasser des cellules mortes. Elle tend aussi à raviver le teint et à nettoyer la peau en profondeur en traitant en parallèle cicatrices, acné, rides et ridules… les microlésions provoqués entre l’épiderme et le derme suite à cette technique inciteront les processus de réparation à former de nouveaux tissus, plus fermes et plus jeunes.

Au final, les fines ridules sont aplanies, les taches de surface sont atténués, les pores de resserrés et les points noirs éliminés. Au résultat final le teint est unifié et illuminé. Cet effet bonne mine est réalisable deux jours après une séance.

 

Les inconvénients :

Après une micro-dermabrasion profonde, de légers picotements et une sensibilité des zones traitées peuvent survenir. Ceci est parfois accompagné d’un léger gonflement qui peut durer quelques jours. La surface traitée est bien plus sensible, rouge et délicate après les séances de traitement.

L’usage de tout produit irritant est quasi interdit. Seul un lavage délicat au savon doux est permis sur la région traitée. L’exposition au soleil et aux ultraviolets ainsi que l’épilation sont également interdites pour quelques jours. L’épilation, l’exposition aux rayons ultraviolets sont à éviter. On ne peut jamais sortir sans utiliser un écran solaire.

La présence d’effets secondaires est plutôt exceptionnelle mais non exclus, certains traitements en profondeur peuvent occasionner des croûtelettes superficielles qui persisteront quelques jours et qu’il ne faut surtout pas arracher. Ceci dit, si l’on a un teint très clair où si on souffre de certaines maladies dermatologique tels certains eczémas ou le psoriasis, ce type de traitement risque d’agresser la peau et l’irriter…

Donc la micro-dermabrasion est une technique incomplète, elle est plutôt complémentaire à d’autres traitements. Certaines lésions pigmentaires ou rides, ne seront pas traités et nécessiteront un autre traitement tel le laser, le peeling

 

Bibi