La chute des cheveux

chute de cheuveuxLes cheveux chutent et se renouvellent de façon continue ce qui fait que, quotidiennement, on peut perdre normalement de 50 à 100 cheveux mais cette chute est très variable d’un sujet à l’autre et plusieurs causes pourraient être génératrices de la chute des cheveux. En dehors de l’alopécie ando-génétique et de la pelade, on ne traitera avec le Dr Rim Cheikhrouhou, dermatologue de libre pratique, que de l’effluvium télogène.

 

Santé Tn : Existe-t-il une base scientifique pour les appellations socialement connus de cheveux secs, gras et normaux ?

 

« Les cheveux normaux se caractérisent par leur bonne santé. Ce sont généralement des cheveux brillants, doux au touché et faciles à coiffer. Il s’agit de cheveux en parfaite santé qui n’ont subi aucune agression chimique ou physique. Cependant, le manque de soins peut faire transformer des cheveux normaux en cheveux secs ou gras. 

 

Les cheveux secs sont rêches au toucher, cassants, s’emmêlent facilement au moment du coiffage. Dans les cas extrêmes, ils se dédoublent à la pointe (cheveux fourchus). Ces anomalies sont provoquées par une carence de sébum dû à une anomalie des glandes sébacées. La sécrétion de sébum, qui protège le cheveu, est alors insuffisante. L’origine peut être héréditaire, mais le stress, une mauvaise irrigation du cuir chevelu, l’utilisation de produits capillaires mal adaptés peuvent entrainer le dessèchement de la chevelure.

 

Pour les cheveux gras, le problème réside dans l’excès de sébum qui en est la cause. Le sébum a plusieurs fonctions dont la principale est la protection de la peau du dessèchement mais un déséquilibre hormonal ou même une situation de contrariété peuvent dérégler ces fonctions. Le cheveu gras est fragile et il faut en prendre le plus grand soin ».

 

Santé Tn : Qu’appelle-t-on chute de cheveux ?

 

« La vie d’un cheveu évolue en 3 phases :

Une phase anagène (80-90%) : C’est la phase de croissance du cheveu qui dure 3 à 7 ans et pendant laquelle le cheveu pousse de manière continue à raison de 1 cm par mois.

 

Une phase catagène (1-2%) : C’est la phase de transition. Elle dure trois semaines. Pendant cette phase le cheveu s’arrête de pousser.

 

Une phase télogène (10 à 20%): C’est la phase ou le cheveu est mort mais reste fixé sur le cuir chevelu. Elle dure 2 à 4 mois.

 

L’effluvium télogène (chute de cheveux aigue réactionnelle, chute de cheveux temporaire, chute de cheveux diffuse) se caractérise par une perte de cheveux diffuse portant sur l’ensemble du cuir chevelu qui survient brutalement mais qui est temporaire et réversible. Elle est la conséquence d’une conversion télogène des follicules pileux qui correspond à une mort prématurée du cheveu. Ceci se traduit par l’augmentation du nombre de cheveux perdus quotidiennement. Ce type de chute est suivi d’une repousse normale.

On distingue 2 formes d’effluvium télogène :

Une forme aigue passagère dont l’évolution ne dépasse pas 3 mois et une forme chronique durable qui évolue sur plusieurs mois voire années.

L’effluvium télogène touche aussi bien les hommes que les femmes mais prédomine chez la femme ».

 

Santé Tn : Quelles sont les différentes causes de la chute et y a-t-il des personnes plus à risque de faire une chute des cheveux que d’autres ?

« Les cheveux sont exposés en permanence aux variations climatiques et environnementales et ils subissent au quotidien des agressions mécaniques dont l’historique et l’accumulation s’inscrivent de la racine à la pointe.

Les causes d’effluvium télogène sont nombreuses. L’origine de la chute peut être organique, physiologique, psychologique ou externe. Cependant différents facteurs peuvent s’associer chez un seul patient.

Les causes organiques regroupent la carence en fer, l’hypothyroïdie, les infections graves, l’anesthésie générale pour une chirurgie, un régime sévère, une grande fatigue, certains médicaments tels que les anticoagulants, les anticonvulsivants, les antithyroïdiens, les métaux lourds, les hormones…,

Causes physiologiques sont essentiellement représentées par la grossesse, l’allaitement, les cheveux gras.

L’anorexie mentale et choc émotionnel sont l’essentiel des causes psychologiques. Pour ce qui est des facteurs exogènes, on rapporte le changement de saison : fin de l’été et le début du printemps et l’agression des cheveux que ce soit par des coiffures qui provoquent une traction des cheveux et qui peuvent à la longue être néfastes et provoquer une chute ou par certains soins (Brushing, teinture, permanentes…) quand ils sont trop fréquents et mal effectués ».

 

Santé Tn : Existe-il un rapport entre la nature des cheveux (secs, gras ou normaux) et la chute des cheveux ?

« Le sébum graisse le cheveu, l’adoucit et le rend imperméable. Il le protège également contre le vent, la pollution…. C’est la surproduction du sébum qui rend les cheveux gras. Cet excès de sébum stagne sous le cuir chevelu au lieu de s’éliminer entièrement à l’extérieur. Par conséquent, le follicule pileux se trouve piégé et de ce fait, la circulation sanguine gênée et les racines étouffées et diminuées. Ceci entraine un affaiblissement de la repousse et une chute par asphyxie du cheveu ».

 

Santé Tn : Quels sont les moyens thérapeutiques disponibles à ce jour pour pallier à ce problème ?

« Devant un effluvium télogène, il est préférable de consulter. Lors de cette consultation, le médecin recherchera par l’interrogatoire une éventuelle étiologie à cette chute et demandera souvent un bilan sanguin afin de dépister une cause interne à cette chute. Ensuite il pourra prendre en charge le patient en prescrivant le traitement adapté au terrain, aux antécédents et à la cause quand elle est retrouvée.

Généralement, le traitement comportera des nutriments et des vitamines par voie orale ou injectable : il s’agit de constituants de la tige pilaire qui vont aider les cheveux à repousser. Le traitement d’une éventuelle cause organique, quand elle existe, permettra une amélioration rapide de la chute. Exemples : Administration de fer si carence en fer, traitement d’une hypothyroïdie quand elle est diagnostiquée…

Dans tous les cas, il est nécessaire d’attendre deux à trois pour voire les cheveux repousser ».

 

Santé Tn : Quand recourir à la greffe des cheveux ?

« L’effluvium télogène n’est pas une indication à la greffe de cheveux. Il s’agit d’une condition transitoire qui se corrigera spontanément ou à la suite de prescription médicale adaptée.

La greffe de cheveux est généralement indiquée au cours de l’alopécie androgénétique, qui est une alopécie d’origine héréditaire pouvant entrainer progressivement, suite à la régression et l
a miniaturisation des follicules pileux,
une calvitie définitive qui concerne certaines zones du cuir chevelu ».

 

Santé Tn : Peut-on prévenir la chute des cheveux ?

« Comme toute situation pathologique, l’effluvieum télogène peut être prévenu ou tamponné. Ceci passe par une bonne gestion du stress en ayant recours à des séances de relaxation et la pratique de sport, par un bon sommeil aussi bien en qualité qu’en quantité, par une alimentation équilibrée qui contient les apports nécessaires en vitamines et oligoéléments. Il faut également veiller à ce qu’une femme enceinte reçoive un apport supplémentaire en fer pendant la grossesse et l’allaitement. Bien entendu, arrêter le tabac car il entraine une diminution de l’irrigation sanguine du cuir chevelu et donc raccourcit la durée de vie du cheveu.

Il est recommandé d’utiliser les shampooings à Ph neutre, d’éviter les soins trop fréquents et les coiffures trop serrées ».

 

Propos recueillis par E.K.L

 

docteur rym triki chikrouhou

 

 

 

Dr Rim Cheikhrouhou 

Médecin spécialiste en  Dermatologie