Comment chasser les points noirs ?

Parfois, l’on remarque que certains orifices de l’épiderme (le plus souvent des orifices pileux) sont obstrués en profondeur par le sébum. Lorsque ces pores obstrués sont en contact avec l’air pollué, elles prennent une coloration noirâtre. Du coup l’on parle de points de noirs.

 

Les points noirs qu’est-ce que c’est ?

Ce sont certes les peaux grasses qui sont les plus concernées par l’apparition des points noirs. Mais ceux-ci apparaissent également chez les personnes qui souffrent d’acnés et celles qui ont une peau mixte. Ils s’installent souvent sur le nez, menton, front et plus rarement sur les joues, dos et épaules. Ils élient domiciles au niveau des follicules ou racines des poils. Lorsque ce follicule est sujet à une sécrétion excessive de sébum, lorsqu’il est pollué par des microbes ou encore que le poil en question dévie de son sens habituel, le follicule pileux est obstrué par un liquide gras de couleur jaunâtre. En contact avec l’air ces petites obstructions graisseuses deviennent sombres et apparaissent comme des têtes d’épingle noir sur la peau.

 

Comment en venir à bout ?

Une bonne hygiène cutanée, pourrait aider même si elle n’éradique pas totalement le problème. L’application d’un gel nettoyant au quotidien peut nettement réduire la fréquence et la quantité des points noirs. En revanche, plusieurs spécialistes seraient contre l’utilisation de savons dégraissants qui stimuleraient davantage la sécrétion de sébum et ne résolvent donc pas le problème ! Il en est de même pour tout autre traitement agressif tel les crèmes antibiotiques qui risquent de modifier la flore naturelle de la peau.

 

La chasse aux points noirs : bonne ou mauvaise ?

La chasse aux points noirs, a des résultats instantanés mais ce n’est qu’une bombe à retardement ! Un jour ou l’autre les points noirs vont réapparaître. Toutefois, la sévérité du problème ne peut être mesurée que par un spécialiste. Parfois, un point noir semble bien plus profond et dur que même si on presse dessus, rien n’en ressort si ce n’est davantage d’irritation ! C’est donc aux dermatologues de trancher car il existe des traitements spécifiques pour ce genre de peau.

 

Sinon, lorsque les points noirs ne sont pas durs outre mesure, on peut toujours commencer par désinfecter la peau avec de l’alcool camphré et ensuite s’envelopper les doigts avec une compresse stérile trempée dans de l’eau chaude et essorée. On pince le point noir entre les deux doigts sans trop appuyer. Et on finit par appliquer une lotion tonique à l’aide d’un coton. La peau sera nettoyée et débarrassée de ces points disgracieux ne serait-ce que pendant quelques jours !

 

Bibi