Doliprane

Publicité

Compléments alimentaires et mycotoxines : une relation insoupçonnée !

Les 3 M Maladies Mon corps Nutrition

Certaines variétés de champignons peuvent produire des mycotoxines. Ces dernières sont des toxines virulentes qui peuvent contaminer l’être humain par voie aérienne ou par voie alimentaire et être à l’origine de troubles respiratoires, digestifs, neurologiques et hépatiques graves parfois mortels, même à faible dose.

La contamination humaine par voie alimentaire se fait via les fruits et légumes affectés par ces toxines mais il semblerait également que certains complémentaires alimentaires à base de plantes contaminées peuvent aussi être une voie de transmission pour l’homme, en se référant à « Mycotoxins in Plant-Based Dietary Supplements : Hidden Health Risk for Consumers », une étude publiée dans « Journal of Agriculture and Food Chemistry ».

Dans ce travail, trois catégories de 57 échantillons de compléments alimentaires avaient été analysées en vue d’évaluer la contamination de ces produits destinés à la consommation humaine par les mycotoxines. Il s’agit de compléments à base de soja pour les symptômes de la ménopause, de compléments à base de chardon-Marie pour la fonction hépatique et de compléments à base d’orge verte et d’ortie pour le système cardiovasculaire et l’immunité. La chromatographie en phase liquide couplée à la spectrométrie de masse tandem  étaient les méthodes analytiques utilisées

Constat : la catégorie des compléments alimentaires qui visent la fonction hépatique serait la plus contaminée. Plus de la moitié de ces compléments contenaient plus d’une douzaine de mycotoxines. Les compléments destinés à la réduction des symptômes de la ménopause étaient également touchés par les mycotoxines mais avec des concentrations inférieures. La troisième catégorie des compléments était, quant à elle, faiblement atteinte.

L’impact d’une contamination des compléments alimentaires sur la santé humaine est encore mal connu et nécessite la conduite de travaux plus poussés mais tout manipulateur de ces produits aussi bien, fabricant que dispensateur ou consommateur devra les manier avec précaution.

O.A

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Lost Password