La pilule contraceptive, quel risque sur le cerveau ?

 

La pilule contraceptiveMesdames mesdemoiselles, utilisatrices de pilules, ceci pourrait fortement vous intéresser …

Selon une étude, réalisée au Centre de recherche de neurosciences cognitives de l’Université de Salzburg, un groupe de chercheurs Autrichiens, vient de découvrir un lien entre certaines catégories de pilules et le changement de volume de la matière grise du cerveau.

Cette étude a  impliqué 50 femmes dont 20 ne prenant pas de contraceptifs oraux, 18 prenant des contraceptifs androgènes et 22 femmes prenant des contraceptifs anti-androgènes.

Tous ces sujets  ont subi une série de tests neurologiques non-invasive.

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) des cerveaux de ces femmes  a révélé que celles prenant les pilules anti-androgènes avaient significativement des volumes de matière grise plus grands par rapport aux femmes non utilisatrices de pilules.

A l’inverse, il s’est avéré que les femmes prenant des pilules androgènes  avaient  des volumes de matière grise beaucoup plus faibles par rapport aux femmes qui n’utilisent pas de pilule.

Les régions du cerveau affectées sont  l’hippocampe, centre de la mémoire et du repérage dans l’espace, sensé  être liée à la reconnaissance faciale.

Ces femmes ont ainsi été soumises à un test de la mémoire, test de reconnaissance faciale, au cours duquel on  leur a montré  30 photos de visages différents pendant une période de 30 secondes, qu’elles étaient invitées à  mémoriser.

Une fois le temps de l’essai  écoulé, on leur présenta 60 photos de différents visages et on leur demanda d’indiquer les 30 préalablement visionnées.

Les résultats de ce test  concordent avec les examens d’IRM réalisés auparavant, à savoir que  les Performances de reconnaissance faciale étaient significativement meilleures chez les utilisatrices de progestatifs anti-androgènes par rapport à celles des autres groupes.

Enfin, d’autres études à plus grande échelle sont nécessaires afin de mieux déterminer le  composé exact de la pilule qui engendre cet effet sur la mémoire…

B.H.S