La cigarette électronique n’est pas aussi inoffensive !! C’est encore à vérifier

Malgré la popularité croissante des cigarettes électroniques, on a très peu d’informations  sur les substances toxiques qu’elles produisent et sur leurs effets sur la santé.

Plusieurs études ont démontré la présence dans ces e-cigarettes de faibles niveaux d’aldéhydes, composés chimiques qui peuvent causer le stress oxydatif et les dommages cellulaires. Mais jusqu’à présent, aucune de ces études ne s’est intéressée aux radicaux libres, la principale source de stress oxydatif de la fumée de cigarette.

Les radicaux libres réactifs sont les principales causes de cancer lié au tabagisme, aux maladies cardiovasculaires et à la maladie pulmonaire obstructive chronique.

Les cigarettes électroniques délivrent la nicotine dans la vapeur d’eau au lieu de la combustion du tabac. Ainsi au lieu de la fumée, ces cigarettes  produisent des aérosols à savoirdes particules liquides en suspension dans de minuscules bouffées d’air.

Des chercheurs du « Penn State Milton S. Hershey Medical Center », ont mesuré les radicaux libres dans ces aérosols. Les radicaux sont produits lorsque la bobine de combustion de l’appareil, chauffe la solution de nicotine à des températures très élevées

Ils ont constaté que les cigarettes électroniques produisent aussi des niveaux assez élevés de radicaux libres hautement réactifs dans un intervalle de  1 -à 100 fois moins que les niveaux de cigarettes ordinaires.

« Ceci est la première étape de nos recherches », a déclaré Richie, Pf de pharmacologie « L’identification de ces radicaux dans les aérosols signifie que nous ne pouvons pas simplement dire que les e-cigarettes sont sans danger pour la santé du fait qu’ils ne contiennent pas de tabac. Ils sont potentiellement dangereux. Maintenant, nous devons savoir qu’elles sont les effets néfastes. »

De plus amples recherches sont nécessaires pour déterminer les effets sur la santé de radicaux libres hautement réactifs des e-cigarettes.

B.H.S