Premier Congrès tunisien de psychiatrie

Les professionnels du secteur de la psychiatrie se sont réunis du 23 au 25 Octobre 2014 à l’hôtel Carthago Thalassa  gammart à Tunis pour tenir le premier  congrès Tunisien de psychiatrie, une occasion de réflexion, de débat, d’échange d’expertise  mais également  de formation continue et d’information à propos des actualités du domaine.

D’après le Pr Rym Ghachem Attia, présidente de la société tunisienne de psychiatrie  ce congrès est une première en Tunisie, et « c’est le résultat de deux années de travail et de préparation des associations et des sociétés savantes tunisiennes de psychiatries  qui se sont groupées autour d’un comité scientifique et d’un comité d’organisation et qui ont du tenir 22 réunions pour choisir les thèmes qui devaient  être abordés, et autour desquels les débats allaient être proposés. » 

Cette manifestation était marquée par la présence d’environ 300 psychiatres venus de toutes les régions de la Tunisie mais également de l’étranger notamment d’Algérie, du Maroc, de France, d’Espagne et de suisse.

Le programme était riche et diversifié avec comme  principaux thèmes abordés  la bipolarité, les états mixtes, mais également la schizophrénie, les états anxieux et les psychothérapies. Pour ces dernières, 12 ateliers de formation y ont été consacrés et ont été clôturés par l’octroi de diplômes aux participants.

Autre thème marquant de ce congrès fut les addictions, vu que c’est un problème qui touche de plus en plus les Tunisiens.

Par ailleurs, « un patch work » de toutes les pathologies psychiatriques de plus en plus répandu, des symposiums qui traitent des actualités de la spécialité en question organisés par plusieurs firmes pharmaceutiques étaient au rendez vous.

B.H.S