Pénurie d’anti-cancéreux: La Pharmacie centrale constitue un stock régulateur

TUNIS – Afin de remédier à la pénurie de certains produits anti-cancéreux sur le marché officinal tunisien la Pharmacie centrale a constitué un stock régulateur pour couvrir les besoins d’au moins trois mois.

Parallèlement, cette institution étudie la possibilité de remplacer ces médicaments ou de recourir à d’autres protocoles de soins, à la lumière de la perturbation de la production observée chez ses fournisseurs classiques.

Cette pénurie concerne, principalement, cinq médicaments anti-cancéreux, à savoir le 5FU, le Folinate de calcium, le Mitoxantrone (20 mg), l’Aracytine (100 mg) et le carboplatine, a précisé le président directeur général de la pharmacie centrale de Tunisie, Lamine Moulahi, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse, mercredi à Tunis.

Le responsable explique la baisse de la production de certains médicaments anticancéreux, notamment, le 5FU, par les difficultés auxquelles fait face l’unique fournisseur de la Pharmacie centrale en ces produits qui a été racheté en 2010 par un autre laboratoire.

Mais la pénurie de ces médicaments se fait sentir depuis 2011 sur le marché mondial, a-t-il tenu à préciser.

Moulahi a confié que la Pharmacie centrale a négocié avec de nouveaux fournisseurs, ce qui a permis de répondre, un tant soit peu, aux besoins nationaux avec un écart des prix s’élevant à 760 pc.

Il a indiqué qu’en matière d’approvisionnement de ces médicaments, la priorité est accordée aux institutions hospitalières publiques et aux structures relevant de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM).

Pour le produit 5FU, Moulahi assure l’acquisition récente de quantités couvrant une période de 4 mois et qui seront mises à la disposition des malades dans un délai ne dépassant pas la mi-juin 2012.

Mais l’équipe de cette centrale de médicaments ambitionne de trouver des solutions radicales à cette pénurie en s’orientant vers la fabrication de ces produits, a-t-il révélé.

 

TAP