Le portable, fatal aux automobilistes et…aux piétons

portabel-sante-tunsie

 Les consultations des salles d’urgences par des piétons errant avec leurs portables entre les mains ont significativement augmenté au cours de ces dernières années. Telle est la conclusion d’une étude réalisée par les chercheurs de l’Ohio state university et publiée dans le dernier numéro du Journal Accident analysis and prevention.

 

Bien que le nombre global des accidents des piétons a baissé entre 2005 et 2010, le nombre d’accidents liés au cellulaire a plus que doublé. En 2005, le nombre de ces accidents a été estimé à 256. En 2010, 1500 personnes ont été blessées et traitées aux urgences suite à des accidents survenant en manipulant le portable en marchant.

Les chercheurs de l’Ohio state university ont utilisé les données du l’US Consumer Product Safety Commission de 2004 à 2010. Ils estiment que le nombre réel est plus important vu les blessures ne nécessitant pas un déplacement aux urgences. Ces blessures et traumatismes ont concerné plus le sujet masculin d’un âge inférieur à 31 ans.

 

Dr. Jack Nasar, l’un des chercheurs ayant mené l’étude pense que si la situation continue, on verra les chiffres de ces accidents doubler encore entre 2010 et 2015.

Les piétons pareillement aux conducteurs voient leur attention se distraire par l’utilisation des téléphones mobiles. Ils ont une moindre concentration, et un comportement peu sûr en parlant ou en écrivant des textos.

Les parents qui, auparavant, apprenaient à leurs enfants de regarder à droite et à gauche en traversant la route, doivent aussi leur apprendre de laisser leurs portables et smart phones de côté en marchant ou en traversant la rue.

 

A.K.H