Le lavage chirurgical des mains

Le lavage chirurgical des mains

Avec nos mains nous entrons en contact avec pratiquement tous les éléments du milieu extérieur : surfaces, différents objets et les personnes de notre entourage aussi. Ce milieu est peuplé de germes : bactéries, virus et champignons transitoires, des salissures et toxiques ainsi que la flore résidente de la peau et des mains comme le staphylocoque epidermidis. Les mains sont parmi les véhicules les plus importants de germes. Ce mode de transmission manuportée est responsable de beaucoup d’infections en milieu communautaire et hospitalier.

Le lavage des mains dans le milieu hospitalier avant et après chaque acte de soin fait normalement partie intégrante du processus de soin. Le lavage des mains devient toute une science avant un acte chirurgical vu la gravité d’une éventuelle infection du site opératoire.

Le lavage dit chirurgical est requis avant tout acte de haut risque infectieux : chirurgie, radiologie interventionnelle, pose de cathéter, drainage pleural ou tout autre geste jugé à risque.

Avant de procéder au lavage, il est impératif que les manches soient courtes, que les ongles soient coupées court, sans vernis et d’enlever tout bijoux comme montre, bagues ou bracelet.  

Le lavage proprement dit consiste à mouiller les mains et les avant-bras, savonner les mains et les avant-bras avec un savon antiseptique, brosser soigneusement les mains, entre les doigts et sous les ongles durant au moins 30 secondes de chaque coté. Après on procède au rinçage des mains et des poignets à l’eau courante abondante. Les mains et les poignets sont savonnés de nouveau puis rincées abondamment. Le séchage se fait par tamponnement avec des essuie-mains stériles. Quelques règles simples mais importantes sont à suivre pour ne pas altérer la qualité du lavage.

-il faut maintenir les ai dessus des coudes pour que l’écoulement des mains n’amène pas les impuretés des avant-bras vers les mains.

les robinets, poubelles et distributeurs de savon doivent pouvoir s’utiliser sans contact manuel (pédale, appui avec le coude), ou alors il faut se faire aider par une autre personne pour les manipuler (ou à défaut les manipuler avec un essuie-main à usage unique).

A.kh