L’électrolyte, important pour le fonctionnement des cellules et des organes

electrlyte-sante -tunisieL’électrolyte, important pour le fonctionnement des cellules et des organes

 

Nous savons, tous, que lors de la transpiration, le corps élimine ce qu’on appelle la sueur, un liquide composé d’eau et d’éléments chimiques, principalement du sodium et du potassium, ce qui donne une sensation de soif et un besoin de manger des aliments salés sans oublier le besoin, aussi, de boire des boissons rafraîchissantes.

 

Ces éléments ont une dénomination scientifique : les électrolytes qui sont des composés chimiques qui s’ionisent dans l’eau pour produire des solutions aqueuses conduisant le courant électrique dans le corps, les fluides, les tissus et le sang. Les ions les plus communs sont l’ion chlore (Cl-), l’ion magnésium (Mg2+), l’ion sodium (Na+) et l’ion potassium (K+).

Il est bon à savoir que l’équilibre des électrolytes dans l’organisme humain est important pour le fonctionnement normal des cellules et des organes, sachant que tous les électrolytes ont un rôle spécifique et se retrouvent dans les différents liquides de l’organisme, plus précisément le plasma, situé dans les vaisseaux sanguins, le liquide interstitiel, entourant les cellules et le liquide intracellulaire, qui se trouve à l’intérieur des cellules.

 

Il est, par conséquent, impératif de s’hydrater lorsqu’on fournit de gros efforts physiques ou en cas d’une maladie telle une gastro-entérite, pendant laquelle la perte de fluide est très importante, sinon un déséquilibre important pourrait survenir et des conséquences graves s’ensuivre.

 

Ainsi, pour un certain niveau de déshydratation, la teneur en sodium de la sueur est l’élément qui va déterminer et mobiliser le volume d’eau du milieu cellulaire, pour répondre à la circulation et à l’équilibre de tous les liquides.

Or, pour maintenir cet équilibre, l’organisme exerce un contrôle par le biais des apports en boissons et par des excrétions avec des urines et de la transpiration. Autrement dit, à l’intérieur de notre corps, des fluctuations d’eau s’effectuent pendant que l’on court pour maintenir constants le volume plasmatique et les fonctions circulatoires. Bien entendu, si les apports sodés et hydriques sont effectués régulièrement

 

Pour simplifier, il faut retenir que les pertes d’eau signifient des pertes de sodium ! Ainsi, l’électrolyte le plus important excrété dans la sueur est, donc, le sodium. Mais il ne faut pas confondre sel et sodium dans le sens où dans 1 g de sel de table, il y a seulement 400 mg de sodium.

 

N.H