Vos habitudes sur l’internet en disent long sur votre santé mentale

Vos habitudes sur le net pourraient dévoiler certains traits de votre caractère, selon une étude publiée sur le site « Scientific American » 

Un groupe d’informaticiens, d’ingénieurs et de psychologues ont réalisé un essai auprès de 200 volontaires. Cet essai a consisté à soumettre, à leur insu, ces participants à une enquête qui, en apparence, tournait autour de leurs expériences affectives mais qui, en réalité, se base sur l’établissement de leur statut « dépressif » selon un score.

Par la suite, les chercheurs ont tenté de corréler les scores obtenus avec les habitudes sur le net de chaque sujet. Bien entendu, les données obtenues n’informeront en rien sur la nature des sites web visités ou sur le contenu des mails ou du chat et encore moins sur le type des fichiers téléchargés mais ces résultats renseigneraient plutôt sur la façon d’utiliser et de surfer sur l’internet.

Il a été constaté que le fait de partager des fichiers avec ses pairs, d’avoir un e-mail plein, de chatter en ligne fréquemment et de surfer sur beaucoup de sites en même temps sont des signes prédictifs de dépression.

En effet, passer rapidement d’un site à un autre pourrait refléter l’incapacité de la personne à exprimer ses émotions et le besoin incessant de vivre de nouvelles stimulations affectives. Un e-mail plein et un chat fréquent pourraient signifier un manque de contact social et relationnel que l’intéressé essaie de combler en gardant un contact avec des amis rencontrés sur le net.

Ces résultats sont particulièrement intéressants car la dépression est, à la fois, une pathologie fréquente mais surtout dangereuse qu’il faut diagnostiquer à ses débuts.

 

E.K.L