Vaccination anti-pneumococcique : l’expérience américaine

vaccination-anti-pneumococcique--sante-tunisieL’introduction de la vaccination anti-pneumococcique type (PCV7) au calendrier vaccinal  des enfants américains a démarré en 2000. Cela a permis d’obtenir une baisse nette du nombre d’infections par les souches bactériennes visées par le vaccin chez les petits enfants vaccinés mais aussi chez les enfants plus âgés non vaccinés et les adultes.

Une récente étude américaine par des chercheurs de l’université de Nashville se sont intéressés à la baisse de nombre d’hospitalisation en rapport avec le pneumocoque chez les enfants vaccinés et cheztous les groupe d’âge et si cette réduction a duré dans le temps.

Les chercheurs ont analysés les données d’hospitalisations dues à une pneumonie de 1977 à 2009.

168000 cas est le nombre d’admission diminué après vaccination chez la population générale depuis l’introduction du vaccin. Les hospitalisations ont diminué de 47000 cas par an pour  les enfants de moins de 2 ans en 2009. Si la pneumonie chez l’adulte et l’enfant de plus de 2 ans est souvent traitée à temps avec une bonne rémission, cette même pathologie chez la personne âgée peut être d’issue fatal. L’analyse a permis de noter une diminution de 73000 cas par an chez cette tranche d’âge non vaccinée.

Les chercheurs concluent que la baisse de cas de pneumonie chez l’enfant est restée stable 10 ans après  introduction du PCV7.  Le vaccin n’a pas favorisé la sélection de souches non visées. Le vaccin a permis aussi de réduire le taux global d’hospitalisation pour pneumonie chez toutes les tranches d’âge même chez les non vaccinés.

Etude publiée au new england journal of médecine

 

A.K.H