Une publicité de la marque suédoise de textile H&M critiquée

Avec un teint hâlé à la limite du grillé et vêtu d’un « deux pièces » couleur rose fuschia, le mannequin affiche une attitude glamour sous un  soleil de plomb. Une affiche publicitaire que certains scientifiques et associations européennes considèrent de mauvaise foi puisqu’elle encourage les femmes à s’y identifier et vouloir lui ressembler quel qu’en soit le prix. Un prix fort à payer puisque pour avoir une telle couleur de peau, une exposition dangereuse au soleil s’impose ce qui a pour conséquence d’augmenter l’incidence du cancer de la peau.

Une association suédoise de lutte contre le cancer, Cancerfonden, est montée à au créneau contre la marque. Selon Le Parisien, l’association accuse directement le géant du textile de contribuer à l’augmentation du nombre de cancers de la peau. « C’est triste à dire, mais il crée un idéal de beauté parmi les jeunes qui est mortel, a déclaré un porte-parole de Cancerfonden. Chaque année, il meurt davantage de gens du cancer de la peau que d’accidents de voiture, et la principale cause est une trop forte exposition au soleil».

Il semble que la marque H&M a déjà été attaquée sur le concept de beauté « maigre et anorexique » que ces mannequins affichaient et qui a été déjà sujet de polémique. Un concept qui avait un mauvais impact sur les jeunes étant une marque de vêtement qui s’adresse essentiellement aux teenagers.

E.K.L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *