Trop de travail = risque accru de dépression

trop-de-travail-depression-sante-tunisieLes sujets dont les journées de travail dépasseraient 11 heures seraient plus sujets à souffrir de dépression grave. Ce risque est estimé à deux fois et demie plus important par rapport à ceux qui travaillent huit heures quotidiennement.

 

Devancé par une étude canadienne qui a montré que les 41 heures de travail par semaine pouvaient être dangereuses pour la santé de l’individu. Un récent travail britannique mené auprès de 2000 fonctionnaires âgés de 35 à 55 ans a fait ressortir que, en plus des données rapportées ci-dessus, que les heures supplémentaires étaient certes rentables sur la santé financière mais loin de l’être sur la santé psychologique.

 

Les auteurs de cette étude, et pour être le plus objectif possible, avaient tenu compte de certains facteurs qui pouvaient biaiser les résultats dont notamment l’état psychique au début de l’étude, les tensions au travail et les habitudes telles que le tabagisme et la consommation d’alcool.

 

E.K.L