Transpiration mais comment

transpiration-sante-tunisieAvec la saison de chaleur qui commence, nos glandes sudoripares sont doublement sollicitées. C’est la glande responsable de la transpiration (sudation). La production puis l’évaporation de la sueur  permet au corps d’évacuer la chaleur excessive et de garder une température fixe aux alentours de 37° C. Pour avoir une idée de l’importance de cette glande on note par exemple que nous en avons 2 à 4 millions réparties sur toute la surface corporelle.

 

En fait les glandes sudoripares ne sont pas toutes identiques. Il en existe deux types, les glandes dites sudoripares eccrines de loin les plus nombreuses, réparties pratiquement sur toute la peau. Les glandes de types eccrines abondent surtout  sur les parties les plus sensibles au toucher, la paume de la main et la plante des pieds, où la sueur entretient la souplesse de l’épiderme et par suite une plus grande sensibilité tactile. Le deuxième type, les glandes dites apocrines, moins nombreuses, ne s’activent qu’à partir de la puberté sous l’influence hormonale.

 

La glande sudorale (avec ses deux types) est tubuleuse spiralée, dont l’extrémité, le glomérule, se situe dans l’épaisseur du derme ou dans le tissu sous-cutané en forme de tube tapissé de cellules excrétrices.

 

Les nerfs sudoraux stimulent directement les glandes. Les nerfs sudoraux forment un riche réseau de fibres autour de la glande. Le système sympathique contrôle la transpiration. Le contrôle est aussi en partie central comme l’hypothalamus envoie des fibres dans la moelle épinière qui se distribuent aux glandes de la sudation.

La sueur est une solution aqueuse hypotonique, dérivée du plasma sanguin par filtration passive. composée à 99 % d’eau et d’électrolytes, représentés surtout par le chlorure de sodium (qui confère à la sueur une légère saveur salée) et en proportion moindre, les ions potassium, calcium et magnésium.

 

Les glandes apocrines : Chez l’Homme ces glandes se trouvent sous les aisselles (dans l’organe axillaire), sur la peau autour de l’anus et autour des mamelons. Elles sont plus grosses que les glandes eccrines et leur conduit excréteur débouche dans un follicule pileux. La fonction exacte de glandes apocrines n’est pas claire. Les sécrétions de ces glandes se produisent le plus souvent pendant les périodes de l’anxiété ou l’excitation sexuelle.

 

A.Kh