Plus vous êtes assis, moins vous vivrez

En s’asseyant quotidiennement pendant une durée qui ne dépasse pas trois heures, ceci peut ajouter deux ans à notre survie.

Egalement, en limitant le temps de regarder la télé à 2 heures par jour, on pourra ajouter 1,4 an à notre durée de vie, selon un rapport publié dans le « British Medical Journal Open ».

Professeur David Spiegelhalter, un expert dans l’estimation des risques à l’université de Cambridge précise que rares sont les personnes qui passent moins de trois heures assis chaque jour ce qui fait que cette étude est très optimiste.

Ce travail a été mené auprès d’un large échantillon de 167 000 personnes sans pour autant analyser avec précision les modes de vie de chacun.

Bien que ces estimations s’approcheraient plus de la théorie que de la réalité, elles serviraient tout de même de moyen pour alarmer les gens dont la majorité passeraient plus de la moitié de la journée assis (au bureau, à la maison…)

Selon Natasha Stewart, infirmière principale au « British Heart Foundation », cette étude confirme les données déjà connues sur le risque cardiaque de la sédentarité et sur la nécessité de pratiquer une activité physique régulière, ne serait-ce qu’en allant faire ses courses à pied au lieu d’y aller en voiture ou encore faire une marche d’un quart d’heure au lieu de regarder la télé.

Au fait, ce ne sont pas les moyens d’être actif qui manquent, c’est plutôt la volonté.

 

E.K.L