L’usage des médicaments de l’asthme pendant la grossesse est-il sans risque pour le bébé ?

asthme-grossesse-medecine-sante-tunisieRares sont les études scientifiques qui se sont intéressées à évaluer l’impact sur le bébé des médicaments utilisés pour traiter l’asthme chez la femme enceinte.

 

 Une étude américaine réalisée par le centre de la santé environnementale «Center for Environmental Health » de New-York a été menée sur 9579 bébés durant une période de 7 ans. Le traitement antiasthmatique (bronchodilatateurs et anti-inflammatoires) a été surtout utilisé pendant le premier trimestre de la grossesse.

 

Il a été rapporté une association fréquente entre le développement de certaines anomalies et ces thérapeutiques. Notons l’association fréquente entre les anomalies de l’œsophage et les bronchodilatateurs, les malformations rectales et les anti-inflammatoires et l’apparition d’un omphalocèle suite à l’administration conjointe des deux médications. L’omphalocèle est l’anomalie de fermeture de la paroi abdominale du fœtus.

 

 D’autres études sont indispensables pour confirmer ces données surtout que les anomalies sus mentionnées pourraient aussi être la conséquence de la sévérité de l’asthme de la maman.

 

Ces résultats ont été publiés dans la revus scientifique « Pediatrics ».

 

E.K.L