L’effet des corticoïdes chez l’enfant asthmatique

La corticothérapie (traitement par les corticoïdes) peut s’avérer indispensable dans le traitement de l’asthme chez l’enfant mais ces médicaments ne seraient pas sans effets néfastes sur les os selon une étude publiée dans « The Journal of allergy and clinical immunology ».

Il s’agit d’un travail mené auprès de 1041 enfants âgés de 5 à 12 ans et ayant un asthme léger à modéré. Ils avaient reçu un traitement à base de corticoïdes inhalés et, en cas de nécessité, des corticoïdes par voie orale. Un groupe sous placebo servait de contrôle. Il a été également effectué, pour chacun, un dosage de la vitamine D pour distinguer les enfants carencés en cette vitamine de ceux qui ne le sont pas.

Le suivi a duré en moyenne 4 ans avec une visite à 2 et à 4 mois après le début du travail et des visites régulières tous les 4 mois par la suite.

Les scientifiques ont constaté que si les corticoïdes inhalés n’avaient pas d’effet sur l’accrétion minérale osseuse (croissance de l’os), les corticoïdes par voie orale, en revanche, généraient une réduction de cette accrétion.

Par ailleurs, chez les garçons ayant une carence en vitamine D et ayant reçu plus de cures de corticothérapie orale par an, la diminution de l’accrétion osseuse est multiplié par deux.

Les corticoïdes dans l’asthme constituent donc une balance bénéfices/risques à gérer avec le plus de précaution possible.

 

E.K.L