Le sel de la charcuterie : encore un facteur de risque pour le cancer du côlon

Nombreux sont les adeptes de charcuterie en tous genres mais il serait peut-être temps d’en limiter la consommation.

Une étude réalisée par des scientifiques de l’Institut National de Recherche Agronomique (INRA) de Toulouse a révélé que certaines charcuteries favoriseraient le développement du cancer du côlon. 

Ces chercheurs ont établi un lien entre les artifices subis par la charcuterie en l’occurrence : l’addition des nitrites, la cuisson, la coloration, oxydation et l’augmentation des lésions prédisposant au cancer au niveau du colon. Il semblerait que c’est la molécule responsable de la couleur rouge de la viande qui serait en cause.

Certes, en Tunisie, on n’a pas les mêmes traditions pour faire de la charcuterie qu’en Occident mais il n’y aurait pas de mal à en manger modérément.

 

E.K.L