Le mieux est de faire la reconstruction mammaire

reconstruction-mammaire-sante-tunisieLa dysfonction sexuelle chez la femme engendre un mal-être et un désarroi identique à celui causé par la dépression et elle est aussi source de problèmes conjugaux qui tardent parfois à être résolus.

 

Il a déjà été prouvé scientifiquement que le cancer du sein et son traitement dont la mastectomie seraient à l’origine de troubles psychologiques graves chez les patientes. Il semblerait que ces troubles seraient moins graves après reconstruction mammaire, selon une étude publiée dans la revue « Aesthetic Plastic Surgery ».

Ce travail a fait appel à deux groupes de femmes, un premier groupe de 17 patientes ayant eu une mastectomie (ablation du sein) et un deuxième groupe de 19 femmes ayant bénéficié d’une reconstruction mammaire après mastectomie. La moyenne d’âge des patientes était de 39 ans.

Ces femmes avaient été recrutées au sein du département de gynécologie et de chirurgie plastique de l’Université Fédérale de São Paulo AU Brésil. Les patientes analphabètes, sous traitement chimiothérapique et radiothérapique ou psychiatrique étaient exclues de l’étude.

Ces volontaires avaient eu à répondre à un questionnaire qu’est l’Index de la Fonction Sexuelle Féminine.

L’analyse des réponses a montré que le score le plus bas intéressait le groupe « mastectomie seule » comparativement au groupe « mastectomie + reconstruction », le score moyen était respectivement de 10,15 pour le premier groupe contre 22,44 pour le deuxième.

 

Une amélioration de la fonction sexuelle a été ainsi observée après la reconstruction mammaire, probablement comme le résultat d’une meilleure perception de son corps et d’un meilleur « self-esteem », deux entités profondément affectées par la mastectomie.

 

E.K.L