Le « Docteur Fish » pas très propre !

docteur-fish-sante-tunisieL’agence française de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) met en garde contre l’usage non réglementé de la « fish pedicure ».

La « fish therapy » ou « fish pedicure » a fait son apparition en Turquie. Cette thérapie de la peau consiste à immerger ses pieds dans un bac d’eau pour se laisser grignoter la peau des pieds par des poissons afin de les débarrasser des cellules mortes. Cette race de poisson appelée, Garra Rufa Obtusa, est réputée pour être avide de peau morte et endommagée.

En vogue en France depuis près de trois ans, cette technique esthétique ne serait pas dénuée de risques puisque, selon l’Anses, il existe un risque de transmission de bactéries entre les usagers de ces bacs dont l’eau n’est pas soumise à une désinfection. Les diabétiques et les immunodéprimés seraient les plus vulnérables à ces infections.

Une réglementation de cette pratique s’impose pour minimiser le risque de transmission de germes dont certains peuvent être hautement dangereux car résistants aux antibiotiques usuels.

E.K.L