Le chromosome de Philadelphie

philadelphie-chromosome-sante-tunisieLes chromosomes, support de l’information génétique, sont composés de molécules d’ADN et contenus dans le noyau de chacune de nos cellules. L’Homme a 46 chromosomes qui sont répartis en 23 paires. Les études scientifiques montrent de plus en plus que les secrets de nos chromosomes déterminent nos présentes et futures pathologies et celles de notre progéniture aussi.

 

Les chromosomes peuvent être sujets à des modifications au cours de notre vie (remaniement du nombre ou de structure)  qui peuvent passer inaperçues ou se manifester par des signes d’une échelle de gravité variable.

Le chromosome de Philadelphie (vu qu’il a été découvert dans cette ville par les chercheurs Nowell et Hangerford en 1960) est un exemple de ces remaniements chromosomiques lourds de conséquences. Il s’agit d’une translocation (échange) entre le chromosome numéro 9 et numéro 22.

Un segment de l’un s’interchange avec un segment de l’autre lors d’une division cellulaire. Cette translocation conduit à la formation d’un gène hybride responsable de la production accrue d’une enzyme ‘’ la tyrosine kinase’’ (normalement présente dans l’organisme humain mais en plus faible quantité).

Le chromosome de Philadelphie se trouve dans tous les cas de leucémie myéloïde chronique. La LMC est un cancer du sang et de la moelle osseuse faisant partie des ‘’syndromes myéloprolifératifs’’ avec production dans le cas échéant des globules blancs en quantité excessive.

 

A.Kh