La violence chez les élèves : l’environnement scolaire est impliqué

violence-scolaire-sante-tunisieLa violence dans les établissements scolaires, aussi bien écoles, collèges que lycées, est un phénomène social qui ne cesse de s’aggraver et de prendre de plus en plus de l’ampleur au point de représenter une véritable menace pour la santé, le bien-être et la vie des enfants.

 

Durant les vingt dernières années, nombreuses sont les études qui avaient cherché à identifier les facteurs qui pouvaient amener les élèves à devenir violents et agressifs. Il en est sorti que le climat dans la classe en particulier et dans l’établissement en général pouvaient jouer un rôle, et non des moindres, dans l’émergence de cette violence. Ceci dit, le terme de « climat » reste imprécis et difficile à interpréter.

Le professeur Georges Steffgen et son équipe de l’unité de recherche sur le développement individuel et social à l’Université de Luxembourg avaient analysé 36 études scientifiques qui avaient traité de la relation entre le climat scolaire et la violence des élèves.

Les résultats, publiés dans l’édition d’avril de la revue « Agression and violent Behaviour », montrent l’existence d’une relation effective entre l’ambiance de l’école et la violence des écoliers et suggèrent que l’amélioration de cet environnement aiderait probablement à réduire l’incidence de cette agressivité. Selon Steffgen, l’auteur de la violence n’en est pas le seul responsable et le social scolaire y participerait d’une façon majeure.

 

Alors pourquoi ne pas introduire dans les programmes éducatifs des cours de prévention contre la violence qui viseraient à la fois l’individu et l’établissement.

 

E.K.L