La césarienne fait moins d’incontinentes

Plus de 6100 femmes, toutes mères d’un seul enfant, ont répondu à un questionnaire relatif aux éventuels soucis urinaires auxquelles elles sont sujettes après leur accouchement.

Il a été remarqué que l’incontinence urinaire touchait plus de 40% des femmes ayant accouché par voie basse et près de 29% de celles ayant eu une césarienne.

La cerise sur le gâteau, c’est que le risque de devenir incontinente après 10 ans de l’accouchement, triple chez celles dont l’accouchement était naturel comparativement aux femmes ayant été césarisées.

L’excès de poids et l’obésité constituent un facteur de risque d’apparition de l’incontinence urinaire chez les femmes ayant accouché par voie vaginale.

Ces données sont le fruit d’une enquête suédoise faite par des chercheurs de l’Université de Göteborg et publiées dans la revue « Journal of Obstetrics and Gynaecology ».

Ceci n’est pas une incitation à recourir à la césarienne mais toute femme devrait le savoir.

 

E.K.L