Gingembre et nausée gravidique : Des bienfaits à confirmer et à préciser

Une revue de la littératuresur l’efficacité et la sécurité de l’utilisation de gingembre pour lutter contre les nausées et les vomissements gravidiques a récemment été effectuée par le  School of Nursing and Midwifery, Faculty of Health Sciences, The University of Queensland, Australiaet le School of Nursing and Midwifery, Division of Health Sciences, University of South Australia.

 

Le gingembre a été utilisé depuis longtemps à travers le monde pour ses vertus thérapeutiques. Actuellementen Occident, cette plante est le moyen naturel le plus apprécié par les femmes enceintes pour apaiser les nausées.

 

L’étude s’est donnée pour objectif de s’assurer de la sécurité de cette plante pour le déroulement de la grossesse et la santé du fœtus.Elle  a aussi analysé l’efficacité pour minimiser les nausées-vomissements gravidiques. Les quatre grandes études inclues ont montré une nette supériorité du gingembre par rapport au placebo dans la diminution de la fréquence et l’intensité des nausées-vomissements.

Selon les auteurs de l’étude, les données disponibles à nos jours concluent aussi àla sûreté de la plante pour la grossesse.

 

Mais, les auteurs notent qu’on ne dispose pas de données sur la dose maximale non nocive pour la mère et l’enfant, la durée appropriée d’utilisation, les conséquences d’un éventuel surdosage et la possibilité d’une éventuelle interaction entre différentes herbes médicinales prises durant la période de gestation. Toutes ces questions sont importantes à explorer et plus d’études sont nécessaires pour fournir des réponses sur des bases scientifiques.

 

Etude publiée dans la revue Women and Birth.

 

A.Kh