Dyslexieet attention visuelle, quel rapport ?

dyslexie-sante-tunisieLa dyslexie est un trouble d’écriture et de lecture souvent découvert à l’âge scolaire pouvant être léger ou suffisamment lourd pour conduire à l’analphabétisme. L’origine de la dyslexie n’est pas totalement élucidée. Elle serait d’origine multifactorielle.

 

Une étude française faite par une équipe de l’Inserm sous la direction de Pr. Anne Bonnefond a exploré une nouvelle voie pour comprendre mécanismes et origine de ce trouble.

L’étude a été menée sur deux groupes, l’un composé de dyslexiques, l’autre fait de sujets n’ayant pas de difficulté de lecture ni d’écriture. Ils ont été soumis à un test de l’attention visuelle. Il s’agissait de regarder un écran affichant une série de flèches partant dans tous les sens. Les participants avaient à fixer un point et décrire le sens de la flèche.

Un électroencéphalogramme est fait à chaque participant pendant l’épreuve. Les dyslexiques avaient plus de difficultés à traiter les informations visuelles. Anne Bonnefond  affirme : « ils sont plus lents à réagir à des stimuli qui n’ont pas une bonne congruence ». Cela indique, selon elle, qu’ils présentent une perturbation de l’attention visuospatiale.

 

« Le champ visuel gauche paraît sous investi alors que le champ visuel droit semble au contraire surinvesti. D’où de possibles difficultés de lecture » toujours selon les propos de la directrice de l’étude. Des exercices adaptés pour améliorer l’attention visuospatiale seront peut être intégrés dans l’éducation des enfants dyslexiques pour leur offrir une meilleure prise en charge.

Etude publiée à la revue Clinicalneurophysiology.

 

A.Kh