De nouveaux marqueurs du diabète en cours d’étude

A côté de la glycémie à jeun et de l’hémoglobine glyquée- HbA1c  utilisées pour le contrôle glycémique chez le diabétique, de nouveaux marqueurs du diabète sont en train d’être expérimentés. Parmi ceux là, la fructosamine, l’albumine glyquée et le 1,5 anhydroglucitol (1,5-AG) sont actuellement le terrain de recherche pour des scientifiques du Johns Hopkins School of Medicine à Baltimore et de l’Université du Minnesota.

L’étude a intéressé 1299 personnes âgées en moyenne de 70,2 ans, dont 42% sont des hommes et non atteintes de diabète lors de leur inclusion. Pour chacun, un dosage des trois marqueurs sus-cités a été effectué. Au bout du suivi moyen qui était de 3,3 ans, 119 cas de diabète ont été rapportés.

Il s’est avéré qu’il existait un risque significativement élevé de diabète en cas d’augmentation des concentrations de la fructosamine et de l’albumine glyquée. Ce risque était inversement proportionnel au taux du 1,5 AG, c’est-à-dire que plus la concentration du 1,5 AG était importante, plus le risque du diabète est faible.

Si confirmés par des études ultérieures, ces résultats, publiés dans « Diabetes Care », pourraient aider à un meilleur contrôle glycémique particulièrement chez les patients anémiques ou qui souffrent de maladies rénales et chez lesquelles l’hémoglobine glyquée (HbA1c) est difficilement interprétable.

 

E.K.L