Choisissez bien votre huile pour pouvoir manger des frites

Des chercheurs de l’Université autonome de Madrid ont examiné l’alimentation de 48.000 individus pendant 11 ans. Ces derniers n’avaient pas de problèmes cardiaques au début de l’étude. Au-delà de 11 ans, 1134 décès et 606 infarctus du myocarde ont été signalés.

 

Aucun lien de cause à effet n’a été établi entre la consommation d’aliments frits et les attaques cardiaques. Cette absence de causalité a été mise, d’après les auteurs de l’étude, sur le compte de la nature de l’huile utilisée pour la friture.

 

En effet, en Espagne, c’est le régime méditerranéen qui est encore de rigueur et de ce fait, ils utilisent essentiellement l’huile d’olive ou de tournesol. Faudra donc trouver une autre cause pour ses crises cardiaques. Ces résultats ont été publiés dans la revue « British Medical Journal ».

 

E.K.L