Acupuncture et fécondation in vitro

acupuncture-sante-tunisieUne récente revue de la littérature faite par des chercheurs de l’Université du Maryland de Baltimore s’est intéressée à évaluer l’intérêt de l’acupuncture en tant que traitement adjuvant dans le cadre d’une fécondation in-vitro (FIV).

La méta-analyse a inclus 16 études avec plus que 4000 patientes.

 

Les chercheurs ont  comparé le taux de grossesses dans les différentes études chez deux groupes de femmes. Le premier fait de celles ayant eu une administration d’aiguilles d’acupuncture le premier jour du transfert d’embryon  dans le but d’élever les chances d’implantation de grossesse avec celles ne recevant aucun traitement adjuvant ou ayant reçues une fausse acupuncture.

 

Les résultats ont montré qu’il n’y a pas de différence significative quant il s’agit de taux d’obtention de grossesse après fécondation in vitro. L’effet positif de l’acupuncture était surtout observé dans les clinques de FIV ayant un taux de conception de référence faible (faible taux de réussite).

Etude publiée dans la revue « Human réproductive update ».

A.KH