Retard de croissance évident chez les jeunes atteints d’inflammation articulaire

Les inflammations articulaires chez les jeunes peuvent s’accompagner d’un retard de croissance du fait de la maladie elle même ou des effets secondaires des médicaments.

Un total de 95 patients atteints d’une inflammation intéressant quelques articulations ont été suivis pendant en moyenne 6 ans pour évaluer l’impact de leur maladie sur leur croissance. Un premier groupe de 62 participants ayant juste reçu des médicaments contre la douleur alors que le deuxième groupe de 33 patients avaient en plus reçu un traitement plus lourd.

En fonction du traitement, il a été constaté un retard de croissance évident chez les jeunes sous traitement lourd comparativement au premier groupe.

Cumuler les conséquences de la maladie et les effets secondaires des thérapeutiques constitue un obstacle pour une vie décente chez ces jeunes chez qui des contrôles rapprochés sont nécessaires afin de déceler le moindre impact sur leur développement statural.

 

E.K.L