Qu’est ce que la fente labiale ?

fente-labiale-sante-tunisieLe passage d’une ovule fécondée à un bébé à terme passe par une infinité d’étapes et implique des mécanismes complexes. Des anomalies le long du voyage des neuf mois peuvent survenir. La fente labiale ou labio-palatine en est un exemple s’agissantd’une absence de fusion du tissu embryonnaire du visage (survenant précocement durant l’étape allant entre la 5ème à la 9ème semaine de la grossesse).

Les fentes labiales sont plus fréquentes que celles palatines. Une fente labiale peut se présenter sur un seul côté ou toucher les deux côtés avec tous les degrés de sévérité variable. Dans 80 % des cas, la fente labiale est unilatérale.

L’échographie obstétricale du 2ème trimestre, dite de morphologie, fait le dépistage in utero dans la plupart des cas. Aujourd’hui, près de 9 enfants sur 10 porteurs d’une fente labiale ou labio-palatine ont été diagnostiqués avant la naissance.

Le pronostic des fœtus présentant une fente dépend de la forme anatomique et d’éventuelles anomalies fœtales associées. Les fentes isolées sont de pronostic excellent. A l’inverse une fente associée à un retard de croissance intra-utérin ou à une autre anomalie morphologique est de plus mauvais pronostic.

Un diagnostic prénatal ades conséquences importantes sur la prise en charge de l’enfant. Il permetaux parents de recevoir une meilleure information sur la malformation, et donc d’avoir une meilleure compréhension de son origine et de son traitement.

 

De nos jours, la fente labiale simple s’opère et se vit très bien. Le recours à la chirurgie est nécessaire pour réparer la fente labio-palatine ou labiale. La chirurgie esthétique, quant à elle, peut intervenir si nécessaire pour atténuer les cicatrices laissées par l’opération. Classiquement, la correction de la lèvre et du nez se fait dans les deux premières semaines de vie. La fermeture du palais est réalisée au troisième mois de l’enfant pour permettre à l’enfant d’acquérir un langage le plus correct possible.

Le recours à l’orthophoniste est parfois nécessaire dès l’apparition du langage, pour atténuer d’éventuels troubles et autres défauts de locution.

 

E.X