Pour les enfants, dormir plus c’est manger moins !

enfants-dormir-manger-sante-nutrition-obesiteLes pédiatres ne cessent de s’intéresser aux facteurs de surpoids/obésité chez l’enfant vu les conséquences pouvant être graves sur sa santé et que prévenir vaut toujours mieux que guérir.

 

Des chercheurs de plusieurs Etats américains ont mené une expérience sur 37 enfants âgés entre 8 et 11 ans dont 27% sont obèses. Le but était d’analyser l’effet de la durée de sommeil de l’enfant sur sa prise alimentaire, les hormones de l’appétit et le poids.

Les chercheurs ont d’abord observé les enfants dormir habituellement pendant une semaine. Puis, ils ont désigné au hasard les enfants pour allonger ou diminuer leur durée de sommeil nocturne d’une heure et demie par nuit pendant une semaine. Ils leur ont assigné d’inverser l’ordre la troisième semaine (ceux qui ont allongé la durée devaient la diminuer).

Les résultats ont montré que durant la période de prolongation de la durée de sommeil, les enfants ont consommé en moyenne 134Kcal de moins par jour. Ils avaient des valeurs plus basses de leptine au réveil. Le poids a diminué d’une moyenne de 0,22Kg durant cette période. Il n’y a pas eu d’effet notable sur la compensation alimentaire ou les taux d’hormone ghreline.

 

Les chercheurs concluent qu’en comparaison avec la période de diminution de la durée de sommeil ; la prolongation a permis de diminuer la prise alimentaire et un taux de leptine à jeun plus bas chez des enfants en âge scolaire.

Le rôle du sommeil dans la prévention et le traitement de l’obésité chez l’enfant doit être mieux étudié.

Etude publiée au journal Pediatrics

 

A.Kh