Les bons gestes pour déboucher le nez de bébé

Bébé respire mal, il ronfle ou encore on a l’impression qu’il peut étouffer en prenant son biberon. Votre bou’d’chou a probablement le nez bouché.

 

Cette situation est très courante chez les nourrissons mais encore faut-il connaître comment lui déboucher le nez pour pas que cela ne dégénère pas en rhume, otite ou bronchiolite (infection des petites bronches).

 

Nettoyer le nez du bébé est un geste qui se veut quotidien ou au mieux biquotidien surtout lorsqu’il est encore tout-petit. C’est, certes, une vraie torture pour lui mais elle est indispensable.

 

Le procédé du nettoyage du nez est une technique que les puéricultrices de la maternité montrent aux nouvelles mamans. Elles leur apprennent également comment donner le bain pour bébé, le changer et lui prodiguer les soins quotidiens pour une hygiène décente.

 

Les produits utilisés pour le nettoyage du nez

 

On peut utiliser les ampoules de sérum physiologique (physiol) ou un spray d’eau de mer isotonique (Isomar, Stérimar, Physiomer…), tous deux vendus en pharmacie. Pour les sprays, des versions existent aussi bien pour les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes.

 

Pour ce qui est des ampoules de sérum physiologique, vous pouvez les verser directement dans les narines de votre bébé ou les vider dans une seringue via les narines. Surtout, rappelez-vous que vous devez utiliser la seringue sans l’aiguille. Si l’ampoule du physiol est entamée, elle ne se conserve que pendant 24 heures. Pour cette raison, il serait préférable d’utiliser l’ampoule en totalité.

Concernant les sprays, il suffit d’une petite pression sur la tête à embout pour avoir un jet rapide, fort et adapté.

 

Si certaines mamans préfèrent le spray car il est plus pratique que les ampoules de physiol, d’autres penchent plutôt vers ces dernières car elles trouvent que les ampoules sont moins encombrantes et moins contraignantes que les embouts des sprays qui doivent être continuellement désinfectés.

 

La technique du nettoyage

 

Il faut toujours expliquer à bébé tout ce qu’on entreprend de lui faire pour le rassurer et pour pas qu’il soit traumatisé.

 

Déboucher le nez doit impérativement se faire à estomac vide, avant de donner à manger ou à boire à bébé, au mieux deux fois par jour (le matin et le soir).

 

Il faut que bébé soit allongé sur le côté. Une fois en place, vous nettoyez la narine du haut. En effet, en introduisant l’eau salée dans la fosse nasale, cette eau doit sortir par l’autre fosse nasale, c’est bon signe. Par la suite, répétez la même opération sur l’autre côté et avec l’autre narine. Il faut faire attention à ne pas forcer sur les narines pour ne pas les blesser.

 

Si, éventuellement, bébé a une quinte de toux, ne surtout pas s’alarmer et garder bébé en position latérale tête en bas.

 

C’est certes un geste loin d’être plaisant
pour bébé mais il peut prévenir la survenue de beaucoup d’infections, en attendant qu’il grandisse.

 

E.K.L