La ménopause de la mère influence l’infertilité de sa fille

menopause mere fille sante tunisieSi le lien entre la fertilité de la femme et sa réserve d’ovocytes a été clairement établi depuis fort longtemps, il semble que la fertilité de la fille ait également un lien avec l’âge de la ménopause de sa mère, selon une étude scientifique danoise publiée dans la revue « Human Reproduction ».

 

Cette étude, réalisée par l’équipe du Dr Janne Bentzen à l’hôpital universitaire de Copenhague, a été conduite auprès de 527 femmes âgées entre 20 et 40 ans.

Il a été constaté que les femmes dont les mamans étaient ménopausées avant l’âge de 45 ans avaient un taux d’AMH qui baissait de 8,6% annuellement. Cette baisse était de 6,8% pour les femmes dont l’âge de la ménopause de leurs mamans se situe dans la fourchette normale et de 4,2% pour celles dont les mamans étaient ménopausées après 55 ans.

Cette baisse n’intéressait pas seulement le niveau de l’AMH, les follicules antraux suivaient la même orientation avec une diminution annuelle de 5,8 % de ces follicules chez les femmes dont les mamans avaient une ménopause avant l’âge de 45 ans contre une baisse de 3,2% pour les femmes dont les mamans étaient ménopausées après 55 ans.

 

Rappelons que l’AMH est l’hormone anti-mullerienne. Elle est produite par certaines cellules ovariennes et constituent, de ce fait, un marqueur efficace pour évaluer le fonctionnement de l’ovaire. Quant au follicule antral, il s’agit du follicule mûr prêt à ovuler.

 

E.K.L