L’allaitement maternel et les challenges des premiers jours

allaitement sante-tunisieL’allaitement maternel et les challenges des premiers jours

 

Dans une nouvelle étude américaine, 92% des jeunes mamans éprouvent au moins un souci à propos de l’allaitement au sein 3 jours après l’accouchement. L’inquiétude la plus commune, rapportée par 52% des femmes, est l’alimentation du bébé craignant qu’il ne sache pas téter correctement. Les autres soucis variaient entre douleur mamelonaire et faible quantité ou concentration du lait.

 

Les chercheurs ont mené six séries d’interviews avec 532 primipares (donnant naissance à un bébé pour la première fois). Les interviews étaient : avant l’accouchement, à J 3 du post-partum, J 14, J 30 et J 60. Ils ont révélé des milliers de soucis et problèmes concernant l’allaitement naturel. Les problèmes rencontrés à J 3 et J7 post-partum sont les plus associés à l’arrêt de l’allaitement.

 

« L’allaitement est pratiquement un souci universel chez les primipares. Les idées négatives sont la cause la plus fréquente derrière l’interruption de l’allaitement au sein », explique Dr.  Laurie Nommsen-Rivers chercheuse au Perinatal Institute at Cincinnati Children’s Hospital Medical Center. « La priorité doit être donnée à la prévention de la survenue réelle des problèmes d’allaitement. De petites équipes de spécialistes accompagnant les jeunes mamans et répondant à leurs soucis de première semaine après la sortie de l’hôpital doivent être créés. », continue Dr. Rivers.

 

Les chercheurs concluent que l’éducation et le soutien par des spécialistes boostent la confiance et le savoir des jeunes mamans et empêchent l’abandon précoce de l’allaitement. Ce qui était le cas des 8% des femmes ayant mené leur allaitement sans problèmes.

 

A.Kh